Les types de contraception
Il existe deux types de contraception, la contraception hormonale et la contraception mécanique. La différence est que la contraception hormonale s’applique uniquement aux femmes. La contraception est utilisée pour éviter une potentielle grossesse, mais également certaines maladies sexuellement transmissibles.

La contraception mécanique
La contraception mécanique consiste à faire barrage entre les spermatozoïdes et l’ovule. Certains moyens contraceptifs mécaniques protègent également contre les maladies sexuellement transmissibles. (IST) Il existe 4 types de contraception mécanique, s’appliquant aux femmes comme aux hommes afin de les protéger lors de leurs relations sexuelles. Voici les 4 moyens de contraception mécaniques.

Le préservatif féminin
Ce préservatif est moins connu du grand public, surtout par rapport au préservatif masculin. Le préservatif féminin se présente sous la forme d’un tube fermé à une extrémité et deux anneaux (interne et externe) permettent le maintien de ce préservatif dans le vagin. Le préservatif féminin peut être mis en place plusieurs heures avant un rapport sexuel. Il devra être retiré après le rapport. Ce préservatif est disponible en pharmacie, en grande surface ainsi que sur internet et bien d’autres endroits de vente adaptés.

Le stérilet au cuivre
Le stérilet au cuivre est la seule contraception mécanique qui s’adresse uniquement aux femmes voulant une contraception permanente mais réversible. Il se place dans l’utérus et agit sur la paroi utérine afin d’inactiver les spermatozoïdes. Attention, le stérilet ne protège pas contre les IST. Pour installer un stérilet, il vous faudra, en amont, consulter un gynécologue à deux reprises. En effet, il est important de savoir si vous pouvez porter un stérilet. Et pour la deuxième visite, il faudra consulter lors de vos premiers jours des règles afin de poser le stérilet dans l’utérus. Le stérilet protège contre les grossesses non désirées sur une durée allant de 3 ans jusqu’à 10 ans. Même si vous n’avez jamais eu d’enfant, ce moyen contraceptif peut vous convenir et il peut être retiré à tout moment par un médecin.

Le diaphragme
Ce moyen contraceptif se place contre le col de l’utérus juste avant le rapport sexuel. Il a pour objectif de bloquer le passage des spermatozoïdes. Il faut le laisser en place pendant 6 à 8 heures après le rapport sexuel, ensuite, vous pourrez l’enlever. Le diaphragme n’est pas un moyen de protection très efficace contre les grossesses étant donné que la manipulation de ce dernier s'avère être très compliquée. Également, le diaphragme ne protège pas contre les IST. Ce moyen contraceptif nécessite une prescription médicale afin d’obtenir la bonne taille.

Le préservatif masculin
Le préservatif masculin est le plus connu et le plus utilisé. Il protège contre les grossesses non désirées ainsi que contre les IST. Il se place sur le pénis, avant un rapport sexuel, et se retire après éjaculation. Attention, il faut absolument que le préservatif soit parfait avant de le mettre, vérifiez sa date de validité, son aspect. Il faut également l’utiliser correctement. Aussi, il faut changer de préservatif à chaque rapport. Ce préservatif est disponible en pharmacie, en grande surface ainsi que sur internet et bien d’autres endroits de vente adaptés.

La contraception grâce à la stérilisation
Il existe deux types de stérilisation, la stérilisation féminine et la vasectomie.

La stérilisation féminine
Il existe 2 méthodes consistant à bloquer le passage de l’ovule dans les trompes de Fallope. - L’implant : plusieurs petits ressorts sont placés à l’entrée des trompes de Fallope, ils finissent par les boucher. Cette méthode se pratique par voies naturelles et sans anesthésie. Vos règles ne sont pas impactées. Attention, cette méthode est irréversible. - La ligature des trompes : l’opération nécessite une anesthésie générale. Vos trompes de Fallope sont sectionnées et suturées. Cette opération est réversible, mais le pourcentage de réussite est aléatoire (entre 40 et 80 % de chance de réussite).

La vasectomie
Il s’agit d’une contraception masculine qui consiste à faire barrage des spermatozoïdes en sectionnant les conduits qui mènent ces derniers des testicules vers le pénis. C’est une opération qui s’effectue sous anesthésie locale. C’est une opération qui peut être réversible, mais les chances de réussite ne sont que de 50 %, cette méthode n’influence pas le déroulement de vos rapports sexuels ainsi que le fonctionnement hormonal.